Le gingembre

Il y a longtemps que je n'ai pas écrit. Pas l'envie ni la motivation....Bon puisque je parlais à un maraîcher du nom de Ugolin (mdr), le gingembre s'est glissé dans le jeu...Alors du coup, je suis soudainement curieuse du gingembre...Quelle est son histoire? Quel est son goût? A quoi sert-il? Que dit-on de lui? Comment peut-on l'entretenir, Ugolin semble dire qu'il fait suffisamment chaud longtemps dans le sud pour le produire....A voir...

Bon apparemment, il existe plusieurs sortes de gingembre...mais on va s'intéresser au plus courant: Zingiber officinal!

 

Nom latin:

Zingiber officinal

 

Noms communs:

Gingembre, zenj (en Arabe), ginger, épice blanche, shen jiang (en chinois: rhizome frais) et gan jiang (rhizome séché toujours en chinois).

Le mot "gingembre" viendrait très probablement du sanskrit: "shringavera" ("En forme de bois de cerf"). Le grec y a mis du sien: Ziggiberis et enfin le latin zingiber. Il y a des jours où je me demande à quoi ressemblaient les premiers mots de l'homme! En tout cas, en Français on est passé de gingibre à gingembre.

 

Origine: 

Le gingembre est originaire d'Asie du sud: La Malaisie et l'Inde...

Culture:

La culture du gingembre se fait dans les zones tropicales et ensoleillées (surtout l'Inde, la Chine, l'Indonésie et le Népal). Pour être franche, je fais pousser des baobabs, mais pas du gingembre...:). Si vous êtes du sud, vous pouvez tenter. Si vous êtes de Bretagne: Moyennement tenter. Le reste de la France, je ne conseillerais pas, la Belgique non plus. 

A planter de préférence en pot assez large pour le développement des rhizomes (de mon avis, il m'a tout l'air de nous la faire façon iris) et 3 au m²: 

Exposition: Plein soleil.

Température: 20 à 25°C.

Plantation: Février/Mars

Substrat: Bille d'argile au fond, bon ça, c'est peut-être mon conseil commercial. Penez un mélange terreau (moi je dis géranium, il est enrichi!^^) avec du sable. 

Arrosage: Je dirais laissez sécher entre deux arrosages. Evitez la flotte stagnante au fond du pot. 

Conseil: Plante tropicale, brumisez-le à l'eau non calcaire! Il se cultive entre 500 et 1500 mètres d'altitude. 

Récolte: Récoltés jeunes (après 5 mois), leur goût sera citronné. Mais le mieux est d'attendre 10 mois, donc Novembre, il sera plus fort en goût.

Quand le rentrer? Oui, non parce que je vous déconseille de le laisser dehors. Dés votre récolte en novembre, rempotez-les, dans une pièce non chauffée, avec faible ensoleillement et pas d'arrosage jusqu'au printemps.   

Description:

Bon foncièrement, on est habitué à voir surtout le rhizome, beige clair. C'est quoi un rhizome? Un rhizome, c'est un peu plus pratique qu'une racine:

  • C'est une réserve alimentaire,
  • Ils ont plutôt tendance à se développer à l'horizontal dans des sols difficiles,
  • Un rhizome peut coloniser un lieu: Ils se développent horizontalement, et un rhizome peut développer un nouveau pied, même s'il est détaché du pied-mère. 

Voilà ce que l'on mange du gingembre, sa sorte de "racine" pratique. Mais le gingembre est plus que cela, c'est une vivace herbacée tout juste haute de 1 m de la famille des ZINGBERACEES. Cette famille me dit quelque chose, je suis sûre que le curcuma en fait partie: OUI! Mais également la cardamome, le galanga, le poivre de Guinée et le zédoaire (sortes de curcuma). Leur point commun, c'est leur rhizome...  

Le gingembre a des feuilles odorantes, je vais mettre une photo, la description serait ennuyeuse. Mais je trouve que ses feuilles ressemblent à celle de l'areca. 

Ses fleurs sont des sortes d'épis roses.

Ses fruits sont des capsules enfermées dans l'épi parvenu à maturité.

 

 

Substances actives et compositions:

Le gingembre contient notamment le tubercule:

  • Des huiles volatiles (dont zingérones, gingérol, phellandrène et citral).
  • Ce sont les phénols "shogaol", "paradol" et zingérone qui "pique" dans le gingembre.
  • Amidon (60%),
  • Protéines,
  • Graisses (10%),
  • Huiles essentielles (camphène, citral, zingiberène, curcumène, bisabolène, linalol..). La composition des HE diffèrent selon la composition du terrain et de la région.
  • Une résine: Le bornéol.
  • Riche en minéraux: Calcium, Manganèse, phosphore, magnésium, sodium et fer.
  • Vitamines: B1, B2, B3, C ==> Mais séché, il n'y en a plus.

Intéressant à savoir: Dans un gingembre frais, le gingérol est plus faible que dans un gingembre séché. Et c'est le contraire pour le shogaol. 

Propriétés:

Une petite vidéo de Dahlie Mobembo qui résume pour les flemmards de la lecture: https://www.youtube.com/watch?v=7zlRjB4Vnuk

Parties utilisées: Feuilles et rhizome.

Alors des propriétés, il y a en a des quantités. Dans les plantes oubliées, plantes mystérieuses de Marie-Antoinette Mulot, elle dit, je cite:

"Les Arabes l'utilisent à juste raison comme aphrodisiaque car ses vertus excitantes  sur l'appareil génital sont incontestables. La médecine vétérinaire le fait entrer dans la composition de poudres fécondantes. Il est utilisé également comme péctoral, en cas de d'angine ou d'aphonie. Entre dans la compositions de certains dentifrices et fait partie de la formule de l'alcoolat de Fioravanti officinal." "Les chinois l'utilisent contre le rhumatisme".

Sinon globalement ses actions sont: Stimulant circulatoire, carminatif, digestif, expectorant, diurétique, aphrodisiaque, antiémétique, antispasmodique, tonique immunitaire, antimicrobien, antioxydant. 

Actions détaillées: (Ne lisez que ce qui vous intéresse, sinon ce détaillé va vous gongler! ;) )

  • Digestion: Stimulant digestif échauffant, améliore l'appétit et la digestion. Utile en cas d'anorexie. Elimine l'accumulation des toxines, fortifie l'immunité. Soulage la douleur et le spasme, l'indigestion, la distension abdominale, les gaz, la nausée, le syndrôme du côlon irritable et les allergies alimentaires. Soulage les coliques dues à la diarrhée, au mal des transports, aux nausées matinales à la gueule de bois (lol).
  • Circulation: Stimule le coeur et la circulation, et diminue la coagulation du sang; utilisé pour la mauvaise circulation périphérique (C'est moi ça!!!), les engelures et la maladie de Raynaud.
  • Système respiratoire: Antispasmodique et expectorant, soulage l'asthme, la toux catarrhale, les infections respiratoires, la bronchite et la bronchiectase. La tisane prise au début du mal de gorge, du rhume ou de la grippe abaisse la fièvre, élimine le mucus et fait disparaître l'infection.
  • Système immunitaire: Les huiles dissipent les infections bactériennes et virales aigües comme les rhumes, la grippe, la bronchite, la dysenterie, bactérienne et malaria. Utilisé en Orient pour des épidémies telle que le choléra. Anti-inflammatoire et antioxydant, inhibe la synthèse de la prostaglandine et aide l'immunité et la circulation. Utilisé pour l'ostéoarthrite (vous vous souvenez les chinois, l'utilise pour les rhumatismes) et la polyarthrite rhumatoïde.
  • Système reproducteur: Favorise les menstruations, utilisé pour les cycles peu abondants ou retardés et les caillots. Soulage les spasmes, la douleur de l'ovulation, de la menstruation et de l'endométriose. Réputation d'aphrodisiaque. Ses propriétés revigorantes sont utiles pour l'impuissance.

AVERTISSEMENT: A éviter en cas de calculs biliaires et en cas d'ulcères peptiques. A ne pas mélanger avec les médicaments anticoagulants. 

Posologie: 

On peut trouver le gingembre sous de multiples formes, moi j'en ai en poudre pour mes plats, en tisane, en fruit confit (j'ai goûté, ça reste plus ou moins potable), teinture mère, frais ou séché, boisson énergisante,etc... Frais, il se conserve 3 semaines au frigo et 6 mois au congélo. 

La racine peut s'utiliser crue et fraîche à petite dose (saveur très piquante). Un petit morceau gros comme une noisette peut-être mâché tous les jours (pouah!) pendant 21 jours, l'organisme sera complètement tonifié et purifié. 

Ou: 2 à 5 grammes, réparties en 3 fois dans la journée.

Utilisations:

Ah son utilisation! Ce qui est intéressant à savoir à travers les pays du monde! Que font-ils du gingembre? Il va de soi, que le gingembre aujourd'hui est très démocratisé! On en trouve partout. Et surtout on le cuisine! On en trouve frais dans n'importe quel supermarchés et hypermarchés. Vous en trouverez confit, au vinaigre, en boisson, en épice pour les viandes et pâtisseries...

Personnellement, je n'aime pas ça, son goût me fait penser à la savonette pimentée. Mais, mais, j'aime manger un plat de sashimi avec du gingembre vinaigré (gari), de la sauce soja et une pointe de wasabi...ça, c'est la cuisine japonaise. Bon juste sachant que le gingembre est plutôt blanc à jaune pourquoi le gari est-il souvent rose? lol...On ne veut peut-être pas savoir...

Les meilleurs gingembre viendraient de Thaïlande et du Japon...avec notamment la variété Yanaka ou Kintoki, paraitrait-il que leur goût serait plus fin et moins piquant. A tenter donc...

C'est au printemps que les japonais récoltent le gingembre pour faire des tsukemonos (des rhizomes au vinaigre comme les cornichon. Et moi, je parle de manger, alors que j'ai faim depuis tout à l'heure).

Si on part en Inde, on va forcément s'inéresser à la médecine ayurvédique! Le gingembre serait utilisé contre les inflammations en tout genre et donc les rhumatismes.

En 1992, des chercheurs ont intégrés de la poudre de gingembre dans le traitement de l'arthrose. Après 3 mois d'utilisation, les 3/4 des patients auraient eu une amélioration. C'est très intéressant pour tout ceux qui ont un métier physique. Oui, je sais le gingembre n'est pas fameux au goût.  

 

 

Histoires:

Il y a long à raconter, puisqu’on a retrouvé trace du gingembre dans des manuscrits et écrits chinois et indiens datant de plus de 3 500 ans, tout en estimant que son usage remonte à plus de 5 000 ans. C’est l’une des bases de la médecine traditionnelle indienne, la médecine ayurvédique, et de la médecine chinoise.

Dioscoride  l'utilisait comme aromate. Au Moyen-âge, il était precrit comme anti-hystérique et préservatif de la peste. C'est d'ailleurs un puissant microbicide. 

Les Grecs, les romains, les Egyptiens (dans le processus de momification) utilisaient le gingembre. C'est le 1er épice qui nous a rendu visite en Europe, le long du bassin méditerranée. Les marchands arabes le surnommaient, comme mentionné plus haut: "zenj". Au XVIème siècle, ce sont les Espagnols qui commencèrent la culture intensive pour le marché Européen. Ils commencèrent la culture dans les Caraïbes, et notamment en Jamaïque.

Les Jamaïcains en profitèrent pour créer la bière aux gingembres ou ginger beer. Aujourd'hui, la Jamaïque produit toujours de fortes quantités de gingembre, mais cela reste tout de même que les pays asiatiques produisent la majeure partie: Inde (27%), Chine (25%), Indonésie (15%), dans l'ordre d'importance. 

 

 

 

 

Aaaah, pour tous les amoureux du Moyen-âge, vous avez déjà bu de l'hypocras? Vous savez le fameux vin rouge aromatisé à pleins d'épices (cannelle, miel, etc...mais il y a du gingembre!!). Non, ça ne vous dit rien? Alors débrouillez-vous pour trouver du vin hypocras! Sutout vous les femmes, pour la plupart qui n'aimez pas le vin rouge! Vous n'aurez pas le goût âcre du vin rouge en bouce avec hypocras. Ca me rappelle les grandes médiévales d'Andilly!

Bon il n'empêche que le gingembre, au Moyen-âge, coûtait cher, c'était une sorte de monnaie d'échange et il y avait impôt dessus. Pourtant, il était apprécié gustativement parlant et pour ses vertus aphrodiaques et médicinales. 

Puis le gingembre a été oublié au XVIIIème siècle pour mieux revenir aujourd'hui! Et je pense que les pays et restaurants asiatiques n'y sont pas pour rien...

 

 

 

 

Superstition et magie:

Dans "De l'usage des herbes, Poudres et Encens en Magie", oui, j'ai un livre comme ça, la plante est le FEU. Il agirait sur l'Eau négative et permet ainsi la guérison de maladie dont la cause est une Eau malsaine. En magie il est donc associé à Mars. Le gingembre apporte Vtalité sexuelle, protection et force puissante. Vous pouvez en faire des onguents et en bourrer les poupées magiques.

Aux Philippines, il éloigne les mauvais esprits.